Historique

22 août 2019
Centrale de Tenay
Centrale de Tenay

Tout a commencé le 9 octobre 1975 avec l'achat par Jacques Piot de la centrale hydroélectrique de Tenay amont sur l'Albarine, dans le département de l'Ain, au travers de la SNC Piot, Hubert & Cie. La centrale de Tenay aval, située à 400 m, fut rachetée en mars 1976. 

Le site, alors en ruines puisque désaffecté en 1965, fut entièrement reconstruit par M. Piot qui y installa 4 turbines Francis (2 Goulut & Borne, une Boussant, une Magnat Simon) et une turbine hélice. 

La production moyenne était de 3 200 000 kWh pour des hauteurs de chute respectives de 4,5 et 13,5 m.

Lors de la sécheresse de 1976 et de la revente des 2 centrales, M. Piot connut des difficultés à trouver un repreneur, et jugea intéressant de créer une activité de mise en relation de Vendeurs et d'Acheteurs de centrales. Ainsi fut créé HYDRO SERVICES CONSULTANTS (HSC) le 1er octobre 1977. 

Les bureaux furent dans un premier temps domicilié à Bois Guillaume dans la banlieue de Rouen, avant de s'établir à Franqueville St Pierre jusqu'à 2007.

22 août 2019
Jacques Piot dans ses bureaux <BR/>à Franqueville-Saint-Pierre
Jacques Piot dans ses bureaux
à Franqueville-Saint-Pierre

 

De par sa formation de Gadzarts (ingénieur en mécanique) M. Piot a participé à de nombreuses rénovations de centrales hydroélectriques. En septembre 2001, HSC avait participé à la vente de plus de 200 centrales, réalisé 12 centrales clés en mains (Trougemont 650 KW, Sapois 600 KW en 1978 et Vannier 300 KW dans les Vosges, St Philibert sur Risle dans l'Eure, St Pourçain sur Sioule...) , et rénové 23 centrales existantes (Grimbosc 500 KW dans le Calvados, Brebières 200 KW dans le Pas de Calais...). 


Son rayon d'action à cette époque se limitait principalement à la France, avec accessoirement quelques activités au Portugal et en Espagne.

22 août 2019
Centrale de Cheny
Centrale de Cheny

 

Une des plus belles ventes d'HSC fut la cession groupée des 7 centrales de la famille Vaudois, des Minotiers, en 1993.

En 2006, alors âgé de 76 ans, Jacques Piot décida de céder HSC. Il s'est éteint en 2011, toujours passionné et actif au sein d'Envinergy.

Antoine Guibert, jeune ingénieur en hydraulique de Polytech'Montpellier (ex ISIM), ayant auparavant travaillé 2 ans dans les énergies fossiles à Paris, collabora 3 ans avec M. Piot avant de renommer HSC en ENVINERGY TRANSACTIONS début 2010. Les bureaux furent déplacés de Franqueville St Pierre à Sète dans l'Hérault, pour être plus proches des centrales hydroélectriques situées majoritairement dans les Alpes, Pyrénées et Massif Central. L'ouverture des bureaux de Paris situés dans le 8ème arrondissement eu lieu en 2016 avec l'arrivée de 2 nouveaux associés au sein de la société. 

 

41 ans après sa création, Envinergy réussit en 2018 "la vente du siècle" en hydroélectricité avec la cession de NEH/CHCR à HYDROCOP (dénommée projet Canodor), qui représenta la vente du n°3 de l'hydroélectricité en France. La cession finalisée pour 250 M€ des 19 centrales cumulant une puissance de 70 MW et une production de 315 GWh/an, a nécessité pendant plus d'un an l'intervention d'une douzaine de collaborateurs d'Envinergy.


De 2007 à 2018, le nombre de centrales vendues par ENVINERGY TRANSACTIONS fut de 186 pour une puissance de 207 MW, avec toutefois l'arrêt total de l'activité construction clés en mains et rénovation. En 10 ans, Envinergy a donc vendu quasiment autant de centrales que durant les 30 années entre 1977 et 2006, témoignant de sa structuration forte sur ce secteur.

Historique des logos

Cliquez pour agrandir

22 août 2019

 

Dès 2007, une diversification vers la vente de parcs éoliens fut opérée par ENVINERGY au travers de parcs et projets éoliens détenus par des producteurs hydroélectriques.

En 2009, la création d'une activité de vente de projets et fermes solaires photovoltaïques fut également créée.

ENVINERGY fut donc également la pionnière dans les transactions de parcs éoliens et centrales solaires.