Centrales hydroélectriques - Etat du marché

Décembre 2018 : une année RECORD en terme de vente de centrales !

19 fevrier 2015

Il aura fallu attendre 41 ans d’existence d’Envinergy pour que la barre symbolique des 100 MW de puissance cumulée vendue sur une année civile soit atteinte.

Plusieurs cessions majeures ont eu lieu :

  • Canodor : cession du n°3 de l’hydroélectricité française avec 19 centrales de hautes chutes dans les Alpes
  • Potamos : vente de 7 centrales situées sur le Lot, la Garonne et la Neste
  • Légende Hydro : haute chute avec lac de 8 MW en Corrèze
  • Les 3 centrales de la famille Sarrailh dans les Pyrénées Atlantiques
  • 3 centrales du Jura sur l’Ain

L’ensemble représente plus de 40 centrales pour une production annuelle d’environ 420 GWh.
La croissance pérenne de notre effectif, constitué d’une quinzaine de cadres expérimentés en transactions ENR, nous permet dorénavant de réaliser d’avantage de ventes.

Nous allons démarrer quelques cessions de petites centrales dans les semaines à venir.
Courant janvier, un lot similaire à Potamos, comprenant de nombreux projets à développer, sera lancé.

Pour les centrales de puissance inférieure à 1 MW, le « nouveau » contrat d’achat H16 représente un réel avenir pour la vente de l’électricité.
Il faut saluer le travail très constructif de nos 2 syndicats France Hydroélectricité et EAF.

Le prix de l’électricité sur le marché libre a également connu une belle remontée depuis plusieurs mois, pour avoisiner 60 €/MWh.
Cette tendance devrait se confirmer puisque les 69 concurrents d’EDF ont demandé un volume très élevé pour 2019 pour l’ARENH (132 TWh, dépassant ainsi largement le plafond de 100 TWh).
Ceci constitue une bonne nouvelle pour les producteurs hydroélectriques.

Les mises en conformité environnementale pour les centrales classées en liste 2 sont longues, coûteuses et fastidieuses, mais la poursuite des programmes d’aides de certaines agences de l’eau représente une excellente nouvelle.

Conseils

10 novembre 2014

Pour les acheteurs de centrales hydroélectriques : 

Les nouveaux acquéreurs de centrales hydroélectriques doivent savoir que la recherche de sa première centrale s'avère très compliquée, car ce milieu est assez fermé et les investissements à réaliser très importants. En effet, une microcentrale s'achète en moyenne de 9 à 10,5 fois son chiffre d'affaires annuel (dans de rares cas plus), et non pas 1 à 2 fois comme un commerce classique.

 Les avantages des microcentrales sont les suivants:

  • Production d'énergie renouvelable avec un excellent rendement (75% environ)
  • Prix de revient du kWh proche de celui du marché de l'électricité (à la différence du solaire par exemple)
  • Faible coût de maintenance
  • Peu voire pas de personnel
  • Autorisation préfectorale longue en général (entre 30 et 75 ans, voire imprescriptible et inaliénable pour les droits fondés en titre)
  • Durée de vie très longue du matériel (100 ans pour certaines turbines, barrages...)

Les microcentrales représentent donc des investissements patrimoniaux pour les générations futures, mais qui n'offrent pas des rendements excellents la plupart du temps. Des TRI entre 4 et 7% constituent une moyenne pour des investissements qui peuvent être risqués si l'acheteur ne maîtrise pas toutes les données ( droits d'eau, contrat de vente de l'électricité...).

Les meilleures affaires se réalisent souvent une fois que l'on est implanté dans ce secteur avec plusieurs centrales.

 Nous disposons en interne d'un tableau synthétisant le prix des dernières transactions auxquelles nous avons participé 

Valeur de la centrale = coefficient multiplicateur du chiffre d’affaires annuel 

Le coefficient multiplicateur dépend de plusieurs facteurs (Type de contrat de vente d'électricité, droit d'eau, maîtrise foncière, état...) 

Statistiques

9 novembre 2014

 

Statistiques réalisées sur 150 centrales que nous avons vendues depuis 2007:

- puissance moyenne: 747 kW

- hauteur de chute moyenne: 46 m

- production annuelle moyenne: 2 330 000 kWh

- année de construction moyenne: 1954

- durée de possession moyenne: 20 ans

- chiffre d'affaires moyen: 177 k€ HT

- prix de vente moyen: 9,9 fois le CA annuel moyen HT

- pourcentage de haute chute: 14%