Parcs éoliens - Fonctionnement

10 novembre 2014

Un parc éolien, également appelé ferme éolienne, comporte plusieurs aérogénérateurs, qui comme son nom l'indique générent de l'électricité à l'aide de la force motrice du vent.

Le parallèle avec les centrales hydroélectriques est évident, à la différence principale que le fluide utilisé est l'air, et non pas l'eau (comme pour les centrales).

 L'énergie cinétique de l'air entraîne un rotor composé généralement de 3 pales, qui transmet cette énergie mécanique à un générateur électrique tournant.

 La vitesse moyenne du vent à hauteur de la nacelle de l'éolienne est la donnée la plus importante pour juger de la qualité d'un site, elle varie en général entre 5,5 et 10 m/s pour les meilleurs parcs. L'Aude fait partie des meilleurs départements français.

10 novembre 2014

En France, on dénombre 2 types d'éoliennes :

 - les éoliennes dites à attaque directe sur lesquelles la production d'électricité s'effectue directement entre le rotor et le générateur. Ce type de machine permet de se passer d'un multiplicateur de vitesse. Les principaux fabriquants sont Enercon et SoftWind Alizeo (basé sur le prototype J48 développé par AREVA JSPM). D'autres turbiniers développent aujourd'hui cette technologie.

 - les éoliennes avec multiplicateur pour lequels le rotor tournant à environ 30 t/min et la génératrice à 1000 T/min, la multiplication de vitesse est assurée par un multiplicateur mécanique à arbres parallèles. Les principaux constructeurs sont Vestas, Nordex, Repower, Alstom Ecotecnia...