Centrales hydroélectriques - Reportages

International Hydro

24 mai 2016
Alex Schoep et Gidéon Overwater devant la centrale de Sorde L'Abbaye
Alex Schoep et Gidéon Overwater devant la centrale de Sorde L'Abbaye


Interview d’Alex Schoep et Gidéon Overwater, Managing Partners pour le groupe International Hydro, vendeurs d’un lot de plusieurs centrales hydroélectriques dans le Sud-Ouest de la France

Comment avez-vous connu Envinergy Transactions ?

Nous avons créé la société International Hydro en 2008 dans le but de nous constituer un parc significatif de centrales hydroélectriques en Europe. Cette année-là, nous sommes tombés sur le site internet d’Envinergy sur lequel nous avons créé un compte et, en parallèle, nous vous avons contacté directement pour obtenir des informations sur le marché français de l’hydroélectricité. Vous avez alors réalisé pour nous une étude de marché de la petite hydroélectricité en France.

 Etiez-vous déjà producteur ?

Nous possédions déjà 4 centrales en Allemagne (Remse, Kirchzarten, Trendelburg et Osberghausen).

L’étude de marché réalisée par Envinergy Transactions vous a-t-elle décidé à investir dans des centrales en France ?

Oui puisque nous avons commencé à acheter des centrales en France à partir de 2009. Nous avons fait l’acquisition de 7 centrales dont plusieurs par l’intermédiaire d’Envinergy.

Pourquoi avez-vous décidé de céder vos centrales ?

En 2014, nos associés Green Choice et WIM ont souhaité vendre leurs parts de notre société commune Hydro Electricité France, ce pourquoi nous avons demandé à Envinergy une estimation de la valeur de toutes nos centrales françaises.

Suite à votre décision de vendre, que s’est-il passé ?

 Nous avons fait visiter à Envinergy toutes nos centrales rénovées en contrat EDF H07, afin d'affiner encore l’estimation. Une fois que nous sommes tombés d'accord sur le prix, nous avons finalement accepté de vous confier un mandat exclusif, bien que nous pensions réserver une priorité à un acheteur allemand avec lequel nous étions en relation directe et qui semblait très intéressé par nos centrales.

Pourquoi avez-vous décidé de confier la vente de vos centrales à Envinergy ?

Dans le passé, nous avions dans nos carrières professionnelles, réalisé plusieurs opérations de vente d'actifs ayant une valeur très importante. Nous connaissions la complexité de ce type d'opérations, et la valeur ajoutée d'une société comme la vôtre pour nous aider dans le process de vente.

 Comment s’est déroulé le processus de vente ?

La cession de nos centrales s'est déroulée sous le nom de code Cassini entre mai et décembre 2014, et s'est conclue par la vente de nos 4 centrales du Sud Ouest (Montaut, Sorde l'Abbaye, Mirepeix et Auterrive sur les Gaves de Pau et d'Oloron).

 Avez-vous été satisfait du prix obtenu par Envinergy ?

Le prix obtenu par votre système d'appel d'offres a été très convenable pour nous, supérieur à votre estimation grâce aux enchères. Plusieurs investisseurs français et étrangers étaient positionnés dans la phase finale de la vente. Votre système de commission variable vous a incité à dépasser le prix de votre mandat de vente.

 Qu’avez-vous retenu de votre collaboration avec Envinergy ?

Nous avons, entre autre, apprécié au cours de la vente:

  • votre professionnalisme en hydroélectricité et sur le process de vente
  • la qualité de votre carnet d'adresses
  • votre disponibilité

 Avez-vous un message à adresser à un producteur hydroélectrique qui souhaiterait céder son installation ?

 Nous recommandons fortement l'intervention d’Envinergy à tout producteur qui souhaiterait faire estimer ou vendre sa centrale.

Petite hydroélectricité? Certainement un des plus passionnés...

11 novembre 2014

Jean Paul LOYAU. Son nom ne vous dira certainement rien, mais beaucoup de producteurs l'ont un jour rencontré. Parmi tous les producteurs que nous avons rencontré, c'est le plus passionné qui parle avec les yeux pétillants des centrales qu'il connaît. Il ne les connait pas toutes, mais presque, et se souvient de la couleur de la turbine, de la génératrice, de la hauteur de chute (souvent au mètre près), de la marque du matériel...

Un véritable érudit de la petite hydroélectricité.

Sa passion pour ce secteur, Jean Paul l'a mise en pratique au travers de la rénovation de sa petite centrale de Meyrignac l'Eglise, un joyau de haute chute avec lac d'à peine 9,22 KW. Voici l'histoire: 

La petite centrale hydroélectrique de Meyrignac l'Eglise a été construite par le Docteur Georges LAFARGE, Maire de la commune et Conseiller Général du canton de CORREZE, en 1915. Un homme très en avance sur son temps : on lui doit de nombreuses réalisations (la table d’Orientation sur le Massif des Monédières, etc…) ainsi que quelques brevets d’inventions.

Antérieure à la loi du 16 octobre 1919, relative à l’utilisation de l’énergie hydraulique, la centrale est autorisée sans limitation de durée aux conditions prévues par son titre. Celle-ci est alimentée par le lac de Meyrignac l'Eglise, plan d’eau de 19 hectares, situé au pied du Massif des Monédières. Une conduite forcée de 650 mètres de long, diamètre 250 mm, amène l’eau à la centrale. Elle est équipée d’une petite turbine PELTON de marque SINGRUN à jet unique (520 tours/mn). Elle fonctionne sur une hauteur de chute d’environ 50 mètres avec un débit turbiné de 20 litres par seconde. La puissance maximale brute de la chute est fixée à 9,22 KW.

Jean Paul a restauré avec soin cette petite unité de production. Equipée aujourd’hui d’une génératrice asynchrone et d’un automatisme complet, elle a été raccordée au réseau EDF avec un contrat d’achat d’énergie de 20 ans (H07) sous le numéro BO17505484. Elle produit environ 40 000 KWh d’électricité d’origine renouvelable par an. Il lui a même été attribué un certificat d’électricité verte par le SDMCE (Syndicat Des Moulins et Cours d’Eau).

10 novembre 2014

Jean Paul, prospecteur depuis 2009 pour nous, est passé chargé d'affaires Envinergy en 2013. Il compte une vingtaine de ventes réalisées.

 

Ci-contre, 2 photos de SA centrale.

 

 

Jean Paul Loyau - 4 la Croix Rouge - 19800 St Priest de Gimel

 

Tél 06 10 74 30 21 

 

 

 

 

Jacques PIOT, fondateur d'HYDRO SERVICES CONSULTANTS

10 novembre 2014

Après avoir construit sa première centrale à Tenay sur l'Albarine dans l'Ain (700 KW, turbines francis Boussant), Jacques décida de se lancer dans le courtage de centrales hydroélectriques et créa alors HYDRO SERVICES CONSULTANTS avec son épouse Jeannine.

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers, il avait alors travaillé jusqu'à présent dans les chaudières chez Babcock ainsi que dans la société "La Cheminée Industrielle" qu'il avait créé.

 Habitant proche de Rouen à Franqueville St Pierre, il a parcouru la France entière pour vendre des petites centrales.

 Il fut conseiller technique permanent de l'ARAM (Association Régionale des Amis des Moulins) et Administrateur du syndicat EAF.

 Au cours de ses 32 années d'hydroélectricité, il aura vendu plus de 200 centrales hydroélectriques, et visité une grande partie des centrales en France.

 Il s'est éteint en octobre 2011, passionné de turbines jusqu'à son dernier jour.